Agenceimmobiliere.site » Financement » Définition SCPI : que faut-il savoir sur les SCPI ?

Définition SCPI : que faut-il savoir sur les SCPI ?

Durant cette dernière décennie, le concept des sociétés civiles de placement immobilier a fait ravage. En effet, elles ont su montrer qu’elles pouvaient atteindre des rendements très avantageux. Et ce, en mettant en place des stratégies de placements très ingénieuses. C’est pourquoi nous pouvons témoigner d’un engouement sans pareil de la part des investisseurs concernant les sociétés civiles de placement immobiliers. Néanmoins, leur succès a fait que beaucoup d’idées reçues et fausses ont surgi avec elles. Zoom sur l’objectif et la définition d’une SCPI.

Comment définit-on une société civile de placement immobilier ?

Pour parler d’une société civile de placement immobilier et de la définir exactement, il suffit simplement de mettre le doigts sur ses objectifs, son rôle et ce qu’elle vise réellement à travers ses stratégies de placement immobilier.

D’abord, la société civile de placement immobilier est définie comme étant un organisme qui va s’occuper de l’investissement dans les biens immobiliers. Et là, réside la première clé pour cerner le but d’une SCPI. A partir du moment où son secteur et domaine d’expertise sont l’immobilier, son objectif final est très simple : il s’agit de la construction d’un patrimoine immobilier professionnel.

Ce patrimoine sera sa première source de revenu et de force. Elle va exhorter les investisseurs à mettre leur argent dans les placements immobiliers qu’elle aura choisi selon des études claires et précises. Ensuite, c’est la SCPI qui va collecter les sommes d’argent nécessaires à ces investissements depuis les particuliers.

Ces investisseurs vont passer par une SCPI pour profiter des avantages fiscaux qui accompagnent une telle société de placement mais aussi pour générer des gains et des bénéfices depuis les loyers que la SCPI se charge de gérer.

Car en effet, Ia SCPI s’occupe donc de la gestion de ces biens immobiliers et se doit de donner les loyers et les avantages fiscaux aux investisseurs en SCPI.

Quels sont les différents types de sociétés civiles de placement immobiliers ?

Selon la loi française, toute société civile de placement doit obligatoirement choisir sa forme directement après sa fondation. Une SCPI peut donc être :

  • A capital fixe : cela signifie que le tout premier capital déclaré par la société civile de placement immobilier doit rester constant et inchangé à tout moment, et ce malgré la variation du nombre d’investisseurs. Ainsi, si un associé veut se rétracter il doit impérativement être remplacé par un ou plusieurs autres.
  • A capital variable : en évitant les détails financiers inutiles, cette forme de SCPI signifie simplement le contraire de la précédente. En effet, sous certaines conditions, la SCPI peut même racheter ses parts et voir son capital varier avec le temps.