Agenceimmobiliere.site » Financement » Comment investir dans l’immobilier ?

Comment investir dans l’immobilier ?

Actuellement, l’époque est notamment propice à l’investissement dans l’immobilier. En effet, les taux des crédits immobiliers sont plus bas et les prix de l’immobilier remontent certes, mais doucement. Ce placement peut notamment être très intéressant notamment lorsque vous désirez investir dans un immeuble neuf ou en cours de construction. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir comment investir dans l’immobilier.

L’investissement sans apport

Un apport est une somme d’argent que vous disposez pour vous permettre de financer vos achats. Grâce à votre apport, vous pouvez notamment profiter d’un prêt avantageux et certaines banques vous prêteront plus facilement la somme d’argent que vous désirez. En effet, l’apport est comparable à un gage de solvabilité pour les établissements bancaires. Sachez tout de même qu’il est tout à fait possible d’investir dans l’immobilier sans pour autant disposer d’un apport.

Vous devrez cependant constituer un solide dosser à présenter aux banques, un projet fiable dans lequel les banques n’auront pas peur de vous suivre. Sachez dans ce cas que le bien que vous désirez acquérir doit être idéalement situé et de grande qualité.

De plus, les revenus locatifs que vous en tirerez les premières années, vous permettront notamment de pouvoir rembourser votre prêt immobilier que vous avez souscrit pour votre financement.

Investir en France ou à l’étranger ?

Il est vrai que vous pouvez décider d’investir dans l’immobilier en France ou à l’étranger, peu importe. Dans tous les cas, vous devrez notamment suivre certaines étapes indispensables pour savoir comment investir dans l’immobilier. Voici quelques astuces pour savoir comment investir dans l’immobilier, que ce soit dans l’hexagone ou au-delà de nos frontières :

    • Renseignez-vous bien sur le marché locatif afin de savoir notamment si la demande est bien plus forte que l’offre. Vous devez notamment investir sur un marché où la demande est supérieure à l’offre, et non pas le contraire.
    • Renseignez-vous aussi sur les prix actuels des loyers et sur l’évolution positive de la population. Cela vous permettra ainsi de savoir si votre revenu locatif vous permettra concrètement de rentabiliser votre investissement dans l’immobilier.
    • Il est fortement recommandé d’investir en France ou aux États-Unis pour que vous soyez certain que votre investissement dans l’immobilier soit rentable. En effet, ce sont notamment des pays où la situation économique et politique est stable. En investissant dans d’autres pays, vous risquez notamment d’être victime d’une crise non prévisible et d’une baisse brutale du montant des loyers.

Ainsi, nous vous recommandons notamment de prendre le temps de bien réfléchir à comment investir dans l’immobilier. Ce n’est pas un investissement anodin et vous devez donc faire les choses bien pour que votre investissement soit notamment rentable sur le long terme.

N’oubliez pas de regarder les diagnostics immobiliers

Contrairement à certaines idées reçues, il ne suffit pas de visiter un bien pour être immédiatement sous le charme et vouloir signer l’acte de vente. Plusieurs vérifications sont à réaliser et c’est le cas pour les installations qui doivent être aux normes par exemple. Vous avez donc besoin d’une liste des diagnostics immobiliers obligatoires, cela vous permet de vous renseigner avant d’envisager une visite de la maison ou de l’appartement.

  • Les performances énergétiques sont proposées dans le DPE qui a une validité de 10 ans.
  • Le plomb, les risques naturels et technologiques ainsi que le gaz, l’électricité nécessitent plusieurs diagnostics et ils sont surtout obligatoires pour certaines bâtisses.
  • La validité du diagnostic des termites est de six mois au maximum. Vous devez donc renseigner le futur acquéreur sur l’éventuelle présence de ces insectes qui sont l’objet d’une déclaration préfectorale.
  • Pour la recherche de l’amiante, il est préférable de se focaliser sur les maisons construites avant le 1er Juillet 1997, elles sont souvent nombreuses à présenter cette substance néfaste pour la santé.
  • Le diagnostic pour l’assainissement doit aussi être au rendez-vous et il a une validité de 3 ans.

Cette liste peut vous aider lors de l’achat et même de la vente d’un bien. Vous devez donc vous renseigner sur la validité diagnostique immobilier qui est illimitée pour la loi Carrez. Si vous n’avez pas effectué de travaux, il n’est pas nécessaire de le refaire. Si vous n’avez pas de connaissances dans ce domaine, un agent pourra vous renseigner.