Agenceimmobiliere.site » Immobilier » PEL : qu’est-ce qu’un plan épargne logement ?

PEL : qu’est-ce qu’un plan épargne logement ?

Vous entendez encore et toujours parler de PEL autour de vous sans jamais savoir en quoi ça consiste vraiment ? Votre entourage suscite votre curiosité, mais vous n’avez jamais pensé à franchir le cap ? Ou peut-être que vous y avez déjà pensé, mais que vous n’en savez toujours pas grand-chose ? Ne cherchez pas plus loin, tout ce que vous devez savoir sur le plan épargne logement se trouve ici.

L’épargne logement est un système dont le but est de donner, sur le long terme, accès à un crédit immobilier pour contribuer au financement de l’habitat principal de la personne concernée. En France, l’épargne logement regroupe deux produits, le plan épargne logement PEL et le compte épargne logement CEL.

Le plan épargne logement, celui qui nous intéresse aujourd’hui, est comme cité plus haut, un des produits de l’épargne logement. C’est un compte bancaire qui vous permet d’épargner, selon le taux fixé lors de la souscription pendant une durée allant de 4 à 10 ans. Sur le long terme, il vous donne la possibilité d’avoir accès à un prêt à taux avantageux, et c’est là que ça devient intéressant !

Quelles sont les conditions pour souscrire au PEL ?

Toute personne, qu’elle soit majeure ou mineure, peut en bénéficier. En plus, les conditions d’ouverture d’un PEL sont très simples. En voici la preuve :

  • L’ouverture est totalement gratuite : eh oui, cela commence déjà bien. Vous n’avez rien à payer pour l’ouverture d’un compte PEL.
  • Avoir un seul et unique PEL : vous ne pouvez posséder qu’un seul compte PEL.
  • Dans le cas où une personne possédant déjà un CEL ou un PEL souhaiterait ouvrir un PEL ou un CEL, elle est dans l’obligation de le faire dans le même établissement.
  • Un versement initial d’un minimum de 225 euros : une somme raisonnable, à la porté de toutes les bourses.
  • Respecter une durée minimale de 4 ans.
  • Respecter un versement annuel et obligatoire d’un minimum de 540 euros par an, que vous pouvez payer par mois, par trimestre ou par semestre. Pas de pression et pas d’obligation. Vos versements se font quand vous voulez.
  • La somme des versements ne doit jamais dépasser les 61 200 euros.
  • Les retraits partiels sont interdits.
  • Fermer son compte PEL avant une durée de 2 ans entraîne une moindre rémunération.

Quels sont les taux de rémunération ?

Vous vous demandez sûrement de quelle rémunération vous bénéficierez en optant pour le PEL, sachez que le taux de rémunération se fixe lors de votre souscription, et ne change plus durant toute la durée de celle-ci. Mais ces taux varient selon la date d’ouverture, d’ailleurs le pourcentage n’a cessé de baisser depuis 1985, pour atteindre le 1% depuis août 2016. Cela peut paraître au premier abord comme un inconvénient, mais détrompez-vous, puisque cela peut se compenser largement sur le taux de prêt PEL, qui est de 2.2%.