Agenceimmobiliere.site » Immobilier » Procéder à une bonne défiscalisation

Procéder à une bonne défiscalisation

Pour payer moins d’impôts, les contribuables ont la possibilité de recourir à différents dispositifs mis en place par l’État. Il s’agit de placements ou d’investissements qui permettent d’obtenir des rabais fiscaux. Comment fonctionne la défiscalisation et comment la mettre en place pour profiter d’avantages ?

La défiscalisation : le concept

La défiscalisation désigne toutes les dispositions légales qui permettent aux personnes imposables de réduire le montant de leurs impôts. Ces lois mises en place par le gouvernement ont pour but d’encourager l’investissement privé dans des domaines comme l’immobilier ou le cinéma.

Tous ces procédés mis bout à bout ne peuvent pas vous donner droit à plus de 10 000€ de réduction d’impôts par an et par foyer fiscal, sauf dans le cadre d’investissements dans les Sofica ou dans les départements Outre-Mer où le plafond s’élève à 18 000€.

Il est intéressant de savoir que grâce à ces différents dispositifs, vous pouvez rendre votre imposition nulle mais aussi que vous pouvez vous constituer un patrimoine sur le long terme. En optimisant l’utilisation de vos impôts, vous pouvez mieux anticiper votre avenir et effectuer des placements réfléchis. En fonction de votre profil, vous pourrez avoir recours à divers procédés. Étudiez attentivement les différentes modalités proposées par chaque programme et calculez en amont la rentabilité de votre investissement avant de vous lancer.

Les différentes formules de défiscalisation

Pour défiscaliser, l’immobilier est un placement intéressant qui permet d’obtenir d’importants avantages fiscaux. Il existe différentes possibilités pour profiter de rabais fiscaux en investissant dans la pierre :

  • La loi Pinel : il s’agit du dispositif le plus courant en France. Il implique d’investir dans un logement neuf et de le mettre en location pour bénéficier d’un rabais fiscal de 12, 18 ou 21 % du montant du bien. Il est impératif de respecter une durée minimum de location de 6/9/12 ans.
  • La loi Malraux : Elle a pour but d’encourager la réhabilitation de logements anciens, particulièrement dans les centres-villes historiques. Elle permet d’offrir aux contribuables 22% ou 30% de réduction fiscale sur le montant des travaux engagés. Pour en bénéficier, le propriétaire s’engage à louer le bien pendant 9 ans.
  • La loi Girardin : Elle permet de profiter de réductions fiscales l’année même de l’investissement, en « one shot ». Ce dispositif concerne les investissements dans les départements d’outre-mer et à ce titre n’entre pas dans le plafonnement des niches fiscales à 10 000 €.
  • La loi Censi-Bouvard : Elle concerne la location meublée dans des résidences de services. Elle permet aux propriétaires de profiter de 11 % de réduction d’impôt sur le montant hors-taxes du bien.